Matières premières

Pour l’élaboration de nos produits de tous les jours, une grande quantité de matières premières est nécessaire. La demande de ces matières premières est en constante augmentation et suscite des préoccupations sur le plan écologique et social. Exploiter les matières premières de manière durable est donc essentiel afin d’en garantir durablement l’utilisation.

Poisson et crustacés

La consommation de poisson et de crustacés a notablement augmenté dans le monde entier. Cet engouement a des répercussions importantes sur les ressources de pêche et l’écosystème marin. C’est pour cette raison que Lidl Suisse s’est fixé avec le WWF des objectifs ambitieux concernant les poissons et les crustacés.

Des écosystèmes marins menacés à l'échelle mondiale

Depuis des centaines d'années déjà, les mers représentent une source de nourriture de l’homme. Grâce à l’amélioration des méthodes de pêche, les quantités pêchées ont nettement augmenté ces dernières années. Pour cette raison, un tiers des ressources de pêche de notre planète est entretemps dépeuplé par la surpêche. De plus, des méthodes de pêche inappropriées, la pollution des océans et le réchauffement climatique nuisent à l’écosystème marin. S’y ajoutent les élevages de poissons qui ont, eux aussi, un impact négatif sur l’écosystème marin: de grandes quantités de nourriture et de médicaments sont rejetées dans le milieu naturel et des poissons malades s’échappent de leurs enclos.

Objectifs ambitieux concernant le poisson

Afin de garantir l’exploitation raisonnée des ressources de pêche et de protéger l’écosystème marin, Lidl Suisse s’est fixé des objectifs particulièrement ambitieux en coopération avec le WWF Suisse: 

Nous avons décidé de proposer dans notre assortiment standard (nos marques de distributeur et produits de marque confondus) uniquement des poissons et crustacés disposant d’une certification MSC, ASC ou bio d’ici fin 2019 (à partir d’une part de volume de 1 %).  Quant aux fruits de mer contenus dans nos articles en promotion, ils seront certifiés MSC, ASC, bio, BAP 4 Star ou GlobalG.A.P. ou doivent être issus d’élevage ou de pêche durable conformément au WWF Suisse.

Cacao, café et thé

Le réchauffement climatique, la volatilité des prix et les mauvaises conditions de travail représentent des défis de taille pour les producteurs de café, cacao et thé. Afin de garantir des standards de travail, de vie et d’environnement dignes malgré la demande croissante, Lidl collabore avec des organismes de certifications réputés et se fixe des objectifs ambitieux.

100% certifié depuis fin 2017

100% certifié depuis fin 2018

100% certifié d’ici fin 2019

Une situation difficile pour les agriculteurs

La culture des matières premières que sont le cacao, le café et le thé se concentre essentiellement dans les pays situés le long de l’équateur en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Les producteurs de ces régions ont de gros défis à relever. La demande mondiale croissante doit être satisfaite, et ce malgré plusieurs mauvaises récoltes dues au changement climatique et aux méthodes de production nuisibles à l'environnement. Ces mauvaises conditions rendent les prix peu stables et peuvent faire énormément varier la rémunération des agriculteurs. Ces derniers travaillent souvent dans de mauvaises conditions et souffrent d’une mauvaise hygiène ainsi que du manque d’infrastructure.

Lidl Suisse mise sur les certifications

Des organismes de certification tels que Fairtrade Max Havelaar, UTZ ou Rainforest Alliance s’engagent pour le respect de standards écologiques et sociaux au niveau de la production. Lidl Suisse travaille en coopération avec ces organismes et propose des produits correspondant à leurs standards afin de contribuer par la vente à l’amélioration des standards écologiques et sociaux.

Retrouvez plus d'informations concernant la promotion de la production durable de cacao, café et thé dans notre prise de position.

La Plate-forme suisse du cacao durable

Lidl Suisse est membre fondateur de la Plate-forme suisse du cacao durable qui regroupe entre autres le SECO, l’association économique Chocosuisse et plusieurs ONG. En tant que membre fondateur, Lidl Suisse s’engage en coopération avec environ 50 membres de l'industrie, du commerce, de la politique et de la recherche à améliorer la situation des producteurs de cacao dans les pays producteurs et à encourager des pratiques de production durables.

Huile de palme

Les bons rendements et les propriétés de transformation intéressantes de l’huile de palme font exploser la demande. Ceci conduit à de graves problèmes écologiques et sociaux, en particulier dans les pays producteurs. En coopération avec le WWF Suisse, Lidl s’est donc fixé l’objectif de garantir l’utilisation d’huile de palme issue de sources durables.

Les propriétés de cette huile font augmenter la demande

En comparaison avec d’autres huiles végétales, l’huile de palme dispose de deux avantages majeurs qui en expliquent la forte demande. Cette huile produit de bons rendements: il est possible de produire 3,7 tonnes d’huile de palme par hectare, soit trois à cinq fois plus que les huiles de colza, noix de coco ou soja. De plus, l’huile de palme affiche des propriétés intéressantes pour l’élaboration de produits alimentaires et nearfood. Ainsi, elle résiste très bien à la chaleur et ses acides gras disposent de propriétés particulièrement adaptées à l’élaboration d’aliments, de cosmétiques et de produits d'entretien. De plus, l’huile de palme ne rancit pas rapidement, ce qui prolonge la durée de vie des produits alimentaires et contribue ainsi à la réduction du gaspillage alimentaire.

D’importants problèmes écologiques et sociaux

Afin de satisfaire la forte demande d’huile de palme, les surfaces cultivées deviennent de plus en plus importantes. Les forêts tropicales sont alors abattues et les zones marécageuses riches en tourbes asséchées. Ces actions entraînent non seulement la disparition de l’habitat de la faune, de la flore et des populations locales, mais libèrent également d’importantes quantités de gaz à effet de serre. Les mauvaises conditions de travail et de vie sur les plantations d’huile de palme, à savoir la mauvaise rémunération ou le manque de vêtements de protection, représentent un autre problème. 

Une certification RSPO ou Bio Suisse pour l’huile de palme

Pour contribuer à la résolution des problèmes au niveau de la production de l’huile de palme, Lidl Suisse n’utilise que de l’huile de palme certifiée Bio Suisse ou RSPO pour ses marques de distributeur depuis fin 2018. L’huile de palme certifiée RSPO doit correspondre au moins aux standards RSPO Segregated pour les produits alimentaires et aux standards RSPO Masse Balance pour les produits nearfood. 

Bois et papier

La demande de bois et de surface agricole augmente et conduit à la disparition mondiale des forêts. Ces dernières constituent d’importants habitats pour la faune et la flore et contribuent grandement à la lutte contre le réchauffement climatique. Pour Lidl, il est donc majeur de s’approvisionner en papier et en bois issu de sources responsables.

La forêt menacée

Les forêts jouent un rôle majeur pour l’écosystème mondial. Elles constituent des espaces de vie pour la faune et la flore, protègent les sols et contribuent grandement à la lutte contre le réchauffement climatique en transformant le CO2 en oxygène. De plus, les bois et forêts ont une grande valeur économique, par exemple grâce à leur sol riche ou alors pour la production de cellulose à partir de bois. La surexploitation de ces ressources ainsi que l’utilisation de leur surface pour mettre en place des cultures telles que celle de l’huile de palme et du soja réduisent fortement la place accordée aux bois et forêts à l’échelle mondiale.

De la cellulose issue de source certifiée

Chez Lidl, on trouve du bois d’une part dans les articles non-alimentaires (par exemple dans les jouets). D’autre part, on en trouve sous forme de cellulose dans nos emballages et produits nearfood (surtout dans les articles d’hygiène). Comme nous souhaitons contribuer à l’encouragement d’une sylviculture durable, l’ensemble de la cellulose dans nos produits de marques de distributeur ainsi que dans les emballages de ces produits doit être certifié FSC ou être issu de papier recyclé d'ici fin 2019. Si une quantité trop petite de matière première certifiée FSC est disponible, elle sera remplacée par de la matière certifiée PEFC.

Tourbe

Dans les jardins, la tourbe est souvent mélangée à la terre afin de rendre les sols plus fertiles. Cependant, l’extraction de la tourbe est extrêmement néfaste pour l’environnement et le climat. 8% des émissions mondiales de CO2 provient de la destruction des tourbières. Dans cette optique, Lidl Suisse s’engage à stopper la vente de sacs de terre contenant de la tourbe d’ici fin 2019 et propose dès à présent de la terre pour jardin sans tourbe.

Les tourbières renferment du CO2

Les marécages sont des espaces sensibles et abritent une grande biodiversité. Ils renferment plus de carbone que tout autre écosystème sur Terre. Ils se constituent de matières végétales partiellement décomposées, qui s’accumulent pendant des milliers d’année sans oxygène. Ainsi, un mètre de terre de tourbe contient des matières végétales vieilles d’environ 1000 ans et jusqu’à 50 fois plus de carbone qu’une surface similaire d’une forêt standard.

Les dégâts environnementaux et climatiques de l’extraction de tourbe

À cause de la destruction des marécages contenant de la tourbe, plus de trois milliards de tonnes de CO2 sont libérées chaque année dans l’atmosphère, soit environ 8% des émissions de dioxyde de carbone mondiales. L’extraction de la tourbe résulte de l’assèchement des marécages, ce qui libère non seulement une grande quantité de gaz à effet de serre, mais détruit également l’habitat d’une faune et d’une flore riches. Lors de l’assèchement, l’oxygène entre en contact avec les matières végétales, qui peuvent ensuite se décomposer sous l’action de microorganismes. Le carbone se lie alors avec l’oxygène pour créer le CO2 qui est ensuite libéré dans l’atmosphère.

Lidl Suisse renonce à la tourbe d’ici fin 2019

Au cours de l’été 2017, Lidl Suisse a signé un accord avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) afin de renoncer à la tourbe présente dans les sacs de terre d’ici fin 2019. Lidl a été présent tout au long de l’élaboration de cet accord et fait partie des premiers signataires, parmi des producteurs de terre ainsi que d’autres entreprises de commerce et de jardinage.

Soja

Le soja étant riche en protéines, la demande de ce produit a massivement augmenté ces dernières décennies. La plus grande part est utilisée en tant qu’alimentation animale pour la production de viande. Afin de satisfaire cette demande, des surfaces énormes d’écosystèmes sensibles et de forêts ont été détruites pour laisser place à des surfaces agricoles. Lidl Suisse s’engage ainsi en tant que membre du réseau suisse pour le soja et de l’«initiative Lidl sur le soja» pour une augmentation de la proportion mondiale de soja certifié durable et génétiquement non modifié.

Soja, l’aliment miracle

Le soja fait partie des produits agricoles disposant des meilleurs rendements, ce qui explique pourquoi la demande de soja a été plus que multipliée par dix au cours des 50 dernières années. Comme l’être humain consomme de plus en plus de viande, la demande va continuer à augmenter. En effet, environ 75% de la production mondiale de soja est dédiée à l’alimentation animale de la filière viande. Moins de 10% de cet aliment riche en protéine est directement consommé par l’homme. Le reste est utilisé dans les cosmétiques ou pour la fabrication de biocarburant.

L’association du réseau suisse pour le soja

Afin de promouvoir la culture responsable et l‘approvisionnement durable du soja destiné à l’alimentation animale, des entreprises de transformation du soja, des producteurs de viande et des commerçants de détail suisses se sont réunis pour former le réseau suisse pour le soja. Lidl Suisse est également membre de cette association. Celle-ci s’engage pour l’utilisation de soja produit de manière durable en Suisse, et ce avec succès: en 2017, 96 % du soja en Suisse a été produit selon des méthodes responsables.

Initiative Lidl sur le soja

Depuis janvier 2018, Lidl Suisse fait partie de l’« initiative Lidl sur le soja ». Elle a pour objectif d’augmenter progressivement la proportion de soja certifié plus durable et non génétiquement modifié. Concrètement, Lidl Suisse, Lidl Allemagne et Lidl Autriche prévoient la production de 147 000 tonnes de soja certifié plus durable et non génétiquement modifié par les exploitations agricoles brésiliennes d’ici 2019. Cela correspond à la quantité de fourrage supplémentaire nécessaire pour la production de viande de bœuf et de porc.Matières premières et produits

Fruits exotiques: bananes, ananas etc.

Lidl importe certains de ses fruits exotiques d’outre-mer. Dans les pays producteurs, sur les plantations, d’importants défis écologiques et sociaux sont à relever. Pour cette raison, Lidl Suisse propose en grande partie des fruits exotiques certifiés issus d’un mode de production durable. Ainsi, les bananes, ananas, fruits de la passion et melons, dans la mesure où ils viennent d’outre-mer, sont certifiés Rainforest Alliance ou Fairtrade. Pour les mangues d’outre-mer, nous nous efforçons d’avoir une certification complète jusqu’à fin 2019.

Exigences plus élevées pour les bananes: depuis début février 2019, toutes nos bananes sont certifiées Fairtrade.

Textiles

La majeure partie de nos vêtements est produite en Asie. Lors de leur fabrication, de nombreux produits chimiques sont utilisés. Ces produits chimiques sont rejetés dans les eaux locales et ont des conséquences graves sur la santé des employés. Souvent, il n'y a pas de vêtements de protection contre les substances chimiques ou bien ils sont insuffisants. Sur de nombreux sites de production, le travail des enfants et des journées de travail trop longues sont pratique courante et le salaire est inférieur au salaire minimum appliqué dans le pays concerné. Afin de contrer ces problèmes, Lidl a mis en place plusieurs mesures.

Greenpeace Detox Commitment

Lidl est membre du Greenpeace Detox Commitment. Il s’agit là d’un accord mis en place par Greenpeace. Via celui-ci, Lidl s'engage à renoncer d'ici 2020 à l'utilisation et à l'émission des substances chimiques définies par Greenpeace dans les processus de production des textiles et chaussures de ses marques de distributeur.

Pour des informations plus détaillées sur le Detox Commitment, clique ici.

Amélioration des conditions de travail

Lidl et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (agence de coopération internationale allemande pour le développement, GIZ) s'engagent pour l'amélioration des conditions de travail dans la production de textile au Bangladesh. Concrètement, cette collaboration s’articule autour de trois projets. Le premier consiste à financer des formations sur les standards sociaux et environnementaux pour les producteurs. Le deuxième projet permet d’apporter des soins médicaux gratuits pour les travailleurs d’usine. Enfin, le troisième projet innovant vise à l’amélioration de la rémunération des travailleurs d’usine sur place.

Plus d'informations ici

Publication des fournisseurs de textile

Lidl a publié début 2017 une liste de tous les sites autorisés pour la production de l’assortiment d’articles textiles et de chaussures de ses propres marques, également commercialisé par Lidl Suisse. Cette mesure vise à renforcer la transparence de la chaîne logistique et à améliorer la situation des employés sur place, dans les sites de production.

Plus d'informations ici

La viscose issue de bois de LENZING™

Lidl Suisse s'est fixé pour objectif de remplacer d’ici fin 2019 la viscose contenue dans tous les textiles de ses marques de distributeur par de la viscose ECOVERO™ de LENZING™, une viscose verte issue de bois. LENZING™ a des exigences sociales et écologiques élevées à l’égard du processus de production et tient particulièrement à l’utilisation de bois durable et à un recours responsable aux substances chimiques. Les exigences élevées de LENZING™ concernant le recours aux substances chimiques correspondent à l’objectif de Lidl de renoncer d’ici 2020 à l’utilisation des substances chimiques définies par Greenpeace lors de la fabrication des produits de ses marques de distributeur.

Projet PURE pour l'efficacité de l'environnement et des ressources

En collaboration avec la Société pour la Coopération Internationale (GIZ), Lidl a conçu et lancé le projet de formation PURE en 2017. Le programme de formation crée et promeut la sensibilisation à des normes environnementales et de sécurité plus durables et plus sûres dans les usines de production de Lidl en Chine et au Bangladesh. Depuis l'introduction du programme PURE en juin 2017, plus de 400 collaborateurs responsables dans 80 entreprises ont déjà été formés sur des thèmes tels que la manipulation responsable des produits chimiques sensibles, la réduction de la consommation de ressources et d'énergie et l'amélioration de la gestion des eaux et des eaux usées.